Sommet du changement climatique: Martin Fayulu soutient le plaidoyer de Macky Sall sur la mobilisation des financements en faveur de l’Afrique

Lors du sommet sur l’adaptation de l’Afrique au changement climatique, le Président en exercice de l’Union Africaine, le Sénégalais Macky Sall a insisté sur l’urgence de sauver le continent africain à travers la mobilisation des ressources pour financer son adaptation face aux effets dévastateurs du dérèglement climatique.

Cette position prise a été saluée par l’opposant congolais et candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Martin Fayulu, qui dénonce le changement climatique dont est victime le continent noir et pourtant n’étant pas un grand pollueur.

« Je joins ma voix à celles des leaders africains conscients des grands enjeux de la transition climatique. L’Afrique pollue très peu mais reste la première victime du changement climatique. Totalement d’accord avec la position soutenue par le Président Macky Sall à Rotterdam », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Macky Sall a rappelé que l’Afrique, continent vulnérable au changement climatique et en retard sur le processus d’adaptation, bénéficie très peu des financements et investissements verts malgré l’existence des mécanismes dédiés.

« Au-delà des effets d’annonces, il urge, par conséquent, de faire face à nos obligations collectives de justice climatique et d’équité économique est sociale vis-à-vis de l’Afrique. Mobilisons-nous pour relever ensemble et solidairement les défis globaux qui transcendent les frontières et impactent la vie sur terre. », a-t-il plaidé.

Il faut signaler que le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi a pris part à ce sommet, et a lors de son discours vanté les potentialités de la RDC comme pays solution à la résistance au changement climatique.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :