Mobilisation des ressources financières : La RDC se dote d’un Logiciel de Gestion Intégrée des Droits, Taxes et Redevances du Pouvoir Central « LOGIRAD »

Il est intervenu jeudi ce jeudi 08 septembre 2022 par le Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde du lancement solennel du Logiciel de Gestion Intégrée des Droits, Taxes et Redevances du Pouvoir Central « LOGIRAD », à Kinshasa.

D’après le Ministre des finances Nicolas Kazadi, LOGIRAD est le plus grand projet d’informations dont dispose la RDC dans le domaine des finances publiques à ce jour, tout en affirmant que les résultats de sa phase pilote ont été concluants et son déploiement tant au niveau central que déconcentré est incommensurable, vue la dimension géographique du pays.

Celui-ci est un logiciel de gestion des recettes non fiscales qui permet la traçabilité des opérations effectuées par les services d’assiette et la Dgrad; et il est là résultante de plusieurs réformes initiées pour la mobilisation des ressources nécessaires à la mise en œuvre du programme du gouvernement..

« (…) Bien que le cadre budgétaire qui soutient ce programme d’action reste ouvert aux appuis des partenaires extérieurs, les ressources domestiques en constituent le socle. C’est pourquoi la levée des contraintes liées à la mobilisation des recettes et de ces ressources domestiques demeure le cheval de bataille du Gouvernement tel que repris dans l’action 12 du pilier 3 de son programme d’action. Dans ce contexte, la mise en place de la chaîne informatisée de la recette publique constitue un enjeu majeur de l’action gouvernementale. », a déclaré le Chef du Gouvernement, Sama Lukonde.

Il faut ajouter que ce logiciel donne la possibilité à tous les utilisateurs des services d’assiette et la Dgrad de travailler dans un seul et même environnement informatique.

Pour terminer, Sama Lukonde a rappelé avoir signé, en date du 4 mai 2022, le décret 22/18 rendant obligatoire l’utilisation de ce logiciel et en faisant la seule plateforme de production des statistiques des recettes non fiscales et de l’évaluation de la performance des ministères et des services d’assiette.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :