Élections 2023: Inébranlable face aux émissaires de la CIME, le PPRD reste catégorique et exige un nouveau bureau consensuel de la CENI

L’ancien parti présidentiel, le parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) continue à réitérer sa
position inchangée sur les dossiers relatifs à la situation politique avec notamment l’organisation des futures élections, et celle sécuritaire en République démocratique du Congo.

Emmanuel Shadary Ramazani, Secrétaire Permanent de cette formation politique chère à Joseph Kabila a exprimé la volonté de son parti lors d’un échange avec la délégation de la commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) conduite par son éminence révérend pasteur DODO KAMBA.

A cette occasion, le PPRD s’est dit prêt pour participer aux élections libres, transparentes, démocratiques et apaisées en 2023 cependant, et cela dans le respect de la constitution de 2006, tout en exigeant la mise en place d’un bureau consensuel de la CENI.

Ce parti de l’opposition a, devant le représentant de la CIME récusé la composition de la cour constitutionnelle actuelle, souhaitant que celle-ci soit impartiale conformément aux lois du pays.

A propos de la situation sécuritaire à l’Est du pays, le PPRD a rappelé les prérogatives de l’État congolais à mettre fin à cette situation, ce avant de condamner l’apologie du tribalisme actuel qui sevit au pays, et recommandé l’unité nationale car la RDC est une mosaïque des peuples.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :