RDC : Olive Lembe salue la libération de Ngoy Mulunda qui retrouve sa liberté qui lui a été « confisquée arbitrairement »

La Cour de cassation a ordonné jeudi 15 septembre la mise en liberté provisoire du pasteur Daniel Ngoy Mulunda, arrêté depuis près de vingt mois à la prison de la Kasapa à Lubumbashi (Haut-Katanga).

Cette liberté provisoire a été saluée par la Première dame honoraire, Olive Lembe Kabila, qui parle d’une liberté recouverte après qu’elle ait été confisquée arbitrairement.

 » Notre joie est immense en ce jour de voir notre frère le pasteur Daniel Ngoy Mulunda retrouver sa liberté qui lui a été confisquée arbitrairement. Gloire à Jésus-Christ, le maître des temps et des circonstances . », a-t-elle écrit sur son compte Twitter ce vendredi.

Le pasteur Daniel Ngoy et proche de l’ancien Président Joseph Kabila, avait été condamné pour incitation à la haine tribale, propagation de faux bruits et atteinte à la sureté intérieure de l’Etat, des propos tenus le 16 janvier 2021 à l’occasion de la célébration de la mort de Mzée Kabila.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :