Démission de Vidiye Tshimanga : ACAJ appelle le Procureur Général près la Cour de Cassation à ordonner une enquête judiciaire vraisemblable et exhaustive sur les faits spécifiés

C’est depuis vendredi 16 septembre 2022 que le Conseiller Spécial du Chef de l’État Félix Tshisekedi en matières stratégiques, Vidiye Tshimanga a démissionné de ses fonctions après un scandale financier auquel il serait auteur.

Pour l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), Tshimanga Tshipanda a fait preuve d’un homme d’État et républicain respectueux de la personne du chef de l’État qu’il est appelé à servir, même en dehors des institutions.

« (…)Vidiye TSHIMANGA est à féliciter parce qu’il est parmi les rares politiciens en poste qui décide de se retirer à la suite d’un scandale politico-financier porté à la connaissance du public. Parce qu’il fait, il administre la preuve qu’il est un homme d’État et républicain respectueux de la personne du chef de l’État qu’il est appelé à servir, même en dehors des institutions. », écrit cette organisation dans son communiqué de ce samedi 17 septembre.

Toutefois, l’ACAJ estime que les propos révélés dans la vidéo publiée sur les réseaux sociaux sont graves en ce qu’ils portent atteinte à l’honneur et la réprimande de l’Institution Président de la République, car ces derniers sont à caractère de corruption, de trafic d’influence, de détournement et le blanchiment des capitaux.

A cet effet, l’ACAJ invite le Procureur Général près la Cour de Cassation, d’ordonner une enquête judiciaire vraisemblable et exhaustive sur les faits spécifiés.

Par ailleurs, l’ACAJ estime que la démission de Vidiye Tshimanga est un exemple pour supprimer la classe politique qu’il existe une vie décente et apaisée en dehors des fonctions politiques.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :