Journée internationale de la paix : Denis Mukwege déplore l’inaction du gouvernement congolais sur l’occupation de Bunagana

Le monde entier célèbre le 21 septembre de chaque année la journée internationale de la paix.

En République démocratique du Congo, cette célébration intervient dans un contexte particulier, caractérisé par les attaques à répétition des groupes armés dans l’Est du pays, ayant conduit à l’occupation d’une localité de Rutshuru, la cité de Bunagana.

Les 100 jours de l’occupation de Bunagana par les rebelles du M23 soutenus par l’armée Rwandaise, n’ont pas laissé indifférent le prix Nobel de la paix, le congolais Denis Mukwege.

À ce sujet, il a exprimé sa consternation par le manque d’actions de grandes envergures du gouvernement congolais pour libérer cette cité entre les mains des rebelles.

« En cette journée de la Paix nous déplorons l’inaction du gouvernement congolais et l’indifférence de la communauté internationale face à une énième agression » a déploré Denis Mukwege.

Le prix Nobel a par ailleurs invité les différentes organisations à œuvrer pour le respect du droit international et pour l’instauration de la paix en RDC.

Rappelons que la cité de Bunagana est sous contrôle des rebelles M23 depuis le 13 juin dernier.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :