Mort de 70 personnes dans le conflit de Kwamouth : Francine Muyumba demande aux autorités policières et judiciaires de faire la lumière sur ce crime

Au moins 70 personnes sont mortes dans les conflits opposants les communautés Teke et Yaka dans le territoire de Kwamouth dans la province du Maï-Nombe, ont renseigné les autorités politico-administratives et la société civile.

Ces derniers n’ont pas laissé indifférente la sénatrice Francine Muyumba, qui appelle les autorités congolaises, principalement policières et judiciaires à faire la lumière sur ce crime.

« C’est avec effroi que j’ai appris la mort de 70 compatriotes à #Kwamouth dans le Mai-Ndombe. Tout en présentant mes sincères condoléances aux familles endeuillées, je demande aux autorités policières et judiciaires de faire la lumière sur ce crime. », a-t-elle déclaré ce vendredi 23 septembre sur son compte Twitter.

A propos de cette situation devenue dégradante, le député national élu de Luiza au Kasaï Central, Delly Sessanga a adressé une question orale avec débat au vice premier ministre et ministre de l’intérieur et sécurité Daniel Aselo.

Cet opposant veut du VPM Daniel Aselo un eclairage de la représentation nationale sur la politique gouvernementale en vue d’endiguer le conflit et les moyens déployés à cet effet.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :