Conflit Teke et Yaka : Félix Tshisekedi dénonce une «main noire»

Le Chef d’État congolais, Félix Tshisekedi a dénoncé, ce vendredi 23 septembre, la présence d’une main noire dans le conflit opposant les communautés Teke et Yaka au Mai-ndombe.

Dans son interview accordée sur les antennes de France 24 et RFI, Félix Tshisekedi a fait un rapprochement entre la situation du conflit entre les communautés Teke et Yaka dans le territoire de Kwamouth et la guerre dans les pronvinces d’Ituri, Nord et Sud Kivu.

« Ce qui se passe à L’Est, est semblable à ce qui se passe actuellement à l’Ouest, il y a une main noire » , a déclaré, Félix Tshisekedi

Il sied de rappeler que malgré les échanges entre le Chef d’État Congolais et les notaires ainsi que les Chefs coutumiers de la province du Maï-ndombe, ce conflit continu et a occasionné récemment la mort de 70 personnes au tertitoire de Kwamouth.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :