Implication étrangère au Conflit Téké et Yaka : Félix Tshisekedi confirme l’arrestation à Kwamouth des personnes ne sachant parler les langues et dialectes de la RDC

Ce vendredi 23 septembre, le chef de l’État congolais Félix-Antoine Tshisekedi a accordé une interview à France 24 et RFI. Au cours de celle-ci, il a confirmé l’implication étrangère dans le conflit Téké et Yaka à Kwamouth dans le Maï-Ndombe.

Tshisekedi confirme l’arrestation de plusieurs personnes à Kwamouth, ne sachant parler les langues nationales ou dialectes de la RDC.

À en croire le président congolais, ceci est pour saboter les efforts du gouvernement et pour perturber le processus électoral en cours.

Récemment, Félix Tshisekedi a reçu une délégation des chefs traditionnels Téké et Yaka à Kinshasa dans son cabinet de travail à la cité de l’UA en vue d’aplanir les divergences et faire retourner la paix à Kwamouth.

Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :