Flash : Gecoco Mulumba traduit en justice la femme de Jean Marc Kabund

Christine KASONGO MIKOMBE, épouse de Jean Marc Kabund ancien premier vice président de l’Assemblée nationale est sous le collimateur de la justice congolaise, après une plainte déposée à sa charge par le Vice Gouverneur delà ville de Kinshasa, Gecoco Mulumba.

A cet effet, elle comparaîtra devant le Tribunal de Paix de Kinshasa/MATETE , y siégeant en matière répressive au 1er degré, au ou ordinaire de ses audiences publiques au Palais de Justice à son audience publique du 06 octobre prochain 2022.

Christine KASONGO MIKOMBE est accusée pour des propos diffamatoires , injuriants et humiliants à l’endroit du Vice Gouverneur de Kinshasa, contenus dans une série des vidéos parues dans les réseaux sociaux en date du samedi 10 Septembre, dans les installations de la MONUSCO à Kinshasa.

D’après le Camp Gecoco, l’epouse de Kabund a fait des fausses dénonciations auprès de la Monusco, selon lesquelles ses enfants étaient en danger de mort, par le fait que Gérard Mulumba aurait envoyé des gens incendier leur résidence.

En saisissant le Tribunal de Paix de Kinshasa Matete, le Camp Gecoco Mulumba émet le vœu de voir, l’epouse de l’ancien collaborateur de Félix Tshisekedi subir la rigueur de la loi et qu’elle répare tous les préjudices qu’elle lui a fait subir, et cela sur pieds des dispositions pertinentes du Code civil Congolais Livre III en son article 258.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :