Recrutement de nouveaux magistrats: l’ACAJ appelle à la mise en place d’une commission de vérification de l’authenticité des diplômes des candidats retenus

Le conseil suprême de la magistrature en RDC pourra dans les jours à venir organiser le concours des candidats magistrats retenus pour intégrer le corps.

A cette occasion, l’association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a demandé au Secrétaire Permanent du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) de mettre en place une commission spéciale pour vérifier l’authenticité des diplômes des candidats retenus pour le prochain concours.

Pour cette association, ceci permettra au Conseil suprême de la magistrature de se rassurer de l’authenticité des diplômes des candidats retenus afin d’éviter d’éventuelles erreurs comme celles commises dans le passé où près de 150 magistrats avaient perdu leur qualité après vérification de leurs titres académiques.

 » (…)Vous recommandons de mettre en place une commission de contrôle de l’authenticité des diplômes universitaires, des candidats retenus, avant la tenue effective du concours, pour ne pas reproduire les erreurs du passé, qui avaient fait perdre à plus de 150 hommes et femmes leur qualité de magistrat après nomination . », écrit l’ACAJ au Président de la Cour Constitutionnelle faisant d’office fonction du président du conseil suprême de la magistrature.

Il faut signaler que plusieurs milliers de candidats ont été retenus pour ce concours sur l’ensemble du territoire national.

A l’heure actuelle, dans certaines régions, ces candidats sont pendant les séances d’encadrement organisées à leur attention.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :