Élections 2023: Olivier Kamitatu prévient qu’aucune minute de plus ne sera accordée aux dirigeants actuels à la fin de leur mandat

Le camp de Moïse Katumbi mobilise les Congolais contre le glissement du pouvoir par la non organisation des élections dans le délai constitutionnel, soit en décembre 2023.

Olivier Kamitatu, Directeur de cabinet de Moïse Katumbi patron de Ensemble pour la République, prévient qu’aucune minute de plus ne sera accordée aux dirigeants actuels à la fin de leur mandat.

D’après lui, les autorités du pays doivent savoir que la population ne transigera plus avec leur maintien au pouvoir au delà de la fin de leur mandat tel que prevu par la constitution.

Selon Olivier Kamitatu, tout le monde est pressé d’en finir avec la faim, la misère, le chômage, l’injustice et la peur du lendemain.

Il est donc precise le directeur de cabinet de Moïse Katumbi,
impérieux que les élections se tiennent dans le délai et hors de question de prolonger indûment le mandat qui serait expiré.

« Soyons claire, pas une minute de plus ne doit être accordée à ceux qui sont censés nous représenter au-delà de limite fixée par notre constitution. », a-t-il lancé.

Malgré que membre de l’Union sacrée, la position de Ensemble pour la République sur plusieurs questions de la gestion du pays est divergente. Ses cadres comme ses communicateurs font toujours une analyse négative sur la gestion de Tshisekedi, qu’ils disent ne pas partager avec lui le bilan à la fin de son mandat.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :