Afrique: Pour avoir menacé de capturer Nairobi, le fils de Museveni relevé de ses fonctions du commandant des forces terrestres de l’UPDF

Le général de division Kayanja Muhanga, actuellement commandant de l’opération Shujaa en République démocratique du Congo, a été promu lieutenant-général et nommé nouveau commandant des forces terrestres de l’UPDF, en remplacement du fils du président Museveni.

Connu pour ses sorties sur les réseaux sociaux, le fils de Museveni relevé par son père a été promu au rang de général quatre étoiles sans se voir confier de nouvelles fonctions.

Cette décision intervient au lendemain d’une énième prise de parole de Muhoozi Kainerugaba sur les réseaux sociaux.

Le 3 octobre dernier, dans une publication sur Twitter, il a affirmé qu’il ne faudrait que « deux semaines à son armée pour capturer Nairobi ». « Après que notre armée a capturé Nairobi, où devrais-je vivre ? Westlands ? Riverside ? », a-t-il renchéri en citant des quartiers de la capitale kenyane, tout en précisant qu’il regrettait qu’Uhuru Kenyatta ne se soit pas présenté pour un troisième mandat, fait savoir Jeune Afrique.

Il faut signaler dans un passé récent, ce fils de Museveni s’était aussi attaqué à la République démocratique du Congo, sur son compte Twitter.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :