FARDC : Le nouveau Chef d’État major général Tshiwewe peut reconquérir Bunagana si les moyens conséquents lui sont assurés (Jean Claude Katende)

L’occupation de la cité de Bunagana dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu cent jours après par les rebelles M23, continuent à susciter des réactions au sein de la population congolaise, qui voudrait coûte que coûte, que cette partie soit récupérée par les forces armées de la RDC.

Au lendemain de nouvelles nominations au sein de l’armée congolaise, certains observateurs estiment que ceci peut changer la donne dans la traque contre les groupes armés évoluant dans la partie Est, et particulièrement contre les M23 qui occupent actuellement Bunagana.

Pour Jean Claude Katende, Coordonnateur National de l’association africaine pour la défense des droits de l’homme (Asadho), le nouveau commandant de l’armée, le général Tshiwewe peut reconquérir Bunagana si et seulement si tous les moyens lui sont disponibilisés par le pouvoir public.

 » Avec un équipement conséquent et une meilleure prise en charge, le nouveau commandement de l’armée peut conduire les troupes à la victoire sur Bunagana.Je vous soutiens pour une telle action . », a-t-il laissé entendre.

Il faut signaler que cette question d’occupation divise même la majorité au pouvoir.

Le Camp Katumbi étant membre de l’Union sacrée, coalition qui dirige actuellement le pays sous l’initiative de Félix Tshisekedi, déplore que Bunagana soit occupé malgré l’appel à la construction du pays lancé il y a près de deux ans par le Chef de l’État.

Chose que Patrick Muyaya n’a pas digéré, mais qui a constaté le silence du Camp Katumbi face à cette agression, ce avant de rappeler à l’ordre leur partenaire de l’union sacrée de comprendre qu’il s’agit de la défense de la patrie et non de la politique.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :