Vente blocs pétroliers : Félix Tshisekedi a dit non à John Kerry, « ça ne pose aucun problème pour nous la RDC »

La République démocratique du Congo reste catégorique sur la vente aux enchères de ses six blocs pétroliers dont l’appel d’offre a été déjà lancé il y a quelques mois, par Félix Tshisekedi, Président de la République.

En séjour à Kinshasa pour participer aux travaux préparatoires de la conférence sur le changement climatique Cop27, l’Envoyé spécial du Président américain pour le Climat, John Kerry a exprimé sa crainte, sur cette mise en vente car d’après lui, celle-ci risque de briser l’équilibre entre l’exploitation des ressources naturelles et la création d’emplois dans le bassin du Congo.

Chose que Félix Tshisekedi a refusé catégoriquement, révèle Eve Bazaiba, Vice premier ministre et ministre de l’environnement et développement durable.

Selon elle, Félix Tshisekedi a répondu à John Kerry que la RDC ne voyait aucun problème dans la vente de ses six blocs pétroliers:  » Le Président a répondu qu’il ne pouvait pas suspendre l’appel d’offres pour les 6 blocs parce que pour nous, la RDC, ça ne pose aucun problème. Alors ceux qui pensent que ces blocs poseraient problème n’ont qu’à venir faire une contre – expertise. Retirer les six blocs pétroliers ? Il faut une raison. Nous, nous avons procédé à toutes les études et cela ne gène pas. C’est lui qui pense que cela gène. », a déclaré Eve Bazaiba.

Il faut signaler que le gouvernement congolais est déterminé coûte que coûte à effectuer la vente de ses 27 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers de la RDC, chose que certains pays occidentaux et certaines organisations internationales et nationales ne souhaitent pas, sous prétexte d’une menace contre l’environnement.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :