Concours des magistrats : Une ONG dénonce quelques pratiques qui risquent de jetter l’opprobre et le discrédit sur les résultats attendus

A deux jours du déroulement du test au concours des magistrats sur l’ensemble du territoire national, la Société Congolaise pour l’ État de Droit dénonce quelques pratiques qui risquent, de jetter l’opprobre et le discrédit sur les résultats attendus.

Cette organisation dit constater la confection des listes par coterie tribale à l’initiative des candidats ou sur demande de certaines personnalités politiques, religieuses et judiciaires.

A cela s’ajoutent, les sollicitations intempestives de sommes d’argent par des personnes se faisant passer pour des proches de tel ou tel membre du CSM et le trafic d’ influence.

A cette occasion, la SCED exhorte le Conseil Supérieur de la Magistrature à garantir la transparence et la crédibilité du processus de recrutement, et de rassurer un traitement de manière égale de tous les condidats, même ceux issus des familles démunies

Toutefois, cette organisation salue ce concours de recrutement des magistrats, qui d’après elle permettra de relever le défi de l’insuffisance de la couverture judiciaire en RDC.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :