Kinshasa/Justice : Un an de servitude pénale requis contre l’épouse de Kabund

Le ministère public requiert un an de servitude pénale assortie d’une amende d’1 millions CDF contre l’épouse de Kabund.

C’était au cours de l’audience du jeudi 06 octobre 2022 au Tribunal de Paix de Kinshasa/Matete, lors de l’instruction et plaidoirie dans l’affaire opposant le Vice Gouverneur de la Ville de Kinshasa et l’épouse de l’ancien premier vice président de l’Assemblée nationale, Jean Marc Kabund, Christine Mikombe.

Quatre infractions ont été retenues à sa charge, dont la fausse détresse, dénonciation calomnieuse, imputation dommageable et injures publiques.

Par ailleurs, le réquisitoire du ministère public n’a par contre retenu qu’une seule prévention, à savoir, celle d’imputation dommageable.

La décision finale du Tripaix de Matete est attendue dans la prochaine audience.

Ce jeudi, Christine Kasongo Mikombe ne s’était pas présentée à l’audience.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :