Kananga : Un infirmier aux arrêts pour viol sur une patiente de moins de 15 ans dans un centre de santé (ONG FMMDI)

Deux hommes, respectivement un infirmier de son état et un de plus de 70 ans sont aux arrêts en espace de deux jours pour des cas des violences sexuelles commises sur des mineurs.

D’après une note de dénonciation parvenue à Vraies-infos.net ce samedi 08 Octobre 2022, l’ONG Femme Main dans la Main pour le Développement Intégral (FMMDI), qui le révèle indique que ces deux cas des violences sexuelles en flagrance ont pour des victimes, des filles mineures, de 13 à 14 ans.

Le premier cas est d’un homme de plus de 70 ans qui a abusé d’une fille de 13 ans, et qui se retrouve présentement enceinte de quelques mois.

Le deuxième cas est d’un infirmier de son état, qui a violé une fille de 14 ans amenée au sein de cette formation sanitaire pour des soins après avoir été déjà violée quelque part.

Cette organisation qui nous informe, fait savoir que ces deux bourreaux sont déjà devant les instances judiciaires afinde répondre de leurs actes, ceci grâce à l’implication du gouverneur de province sur le cas de l’infirmier, frère d’une autorité traditionnelle du coin qui voulait étouffer le dossier en déséquilibrant la famille de la victime car n’y étant pas originaire.

Lançant ce cri d’alarme à toute la communauté du Kasaï Central afin d’être vigilante face à ces violences sexuelles commises sur les mineures, l’ONG FMMDI promet par ailleurs de suivre à la loupe ces deux dossiers à travers sa clinique juridique auprès des instances judiciaires pour que les auteurs subissent la rigueur de la loi.

Elle met également en garde toute personne qui tenterait d’étouffer le dossier sur l’infirmier car d’après elle, le magistrat instructeur du dossier serait menacé par la famille du bourreau qui semble avoir des couvertures politiques.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :