RDC : « Ensemble est en désaccord avec le président Tshisekedi, pourquoi ses ministres et mandataires ne demissionnent pas? »(Jean Claude Katende)

Les violents ne s’accordent pas entre le parti au pouvoir l’Udps et Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, tous membres de l’Union sacrée de la nation.

Des points de divergences entre ces deux partenaires de l’union sacrée se situent dans le partage du bilan de la gestion du pays par Félix Tshisekedi, sorti de l’Udps.

Pour Ensemble, le bilan de Félix Tshisekedi 4 ans après est négatif au regard de la gestion actuellement du pays, dûe notamment à l’insécurité persistante à l’Est du pays avec l’occupation de Bunagana par les rebelles M23, la misère, la famine et les autres maux qui rongent le pays.

De son côté, l’Udps qui juge positif le bilan de Félix Tshisekedi, fait remarquer que celui-ci sera partagé avec tous ses alliés avec qui, il a gouverné le pays, à l’instar du FCC, MLC, AFDC-A, Ensemble pour la, etc.

Cet imbroglio laisse perplexe certains acteurs de la société civile, qui estimé que les délégués de Ensemble pour la République dans certaines institutions du pays devraient en principe démissionner de ces postes.

 » Ensemble est en désaccord avec le président Tshisekedi, pourquoi ses ministres et mandataires ne demissionnent pas? Il faut que nous tous congolais soyons reformatés. Ça va pas ce pays ! », laisse entendre Jean Claude Katende, Coordonnateur National de l’association africaine pour la défense des droits de l’homme (Asadho).

Dans sa réplique aux propos de Kamitatu (porte-parole de Moïse Katumbi), Augustin Kabuya de l’Udps avait laissé entendre que l’option levée le camp Katumbi était de rester dans les institutions pour s’enrichir afin de les quitter avant les élections.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :