Conflits Teke et Yaka : Plus de 180 morts enregistrés depuis le début des atrocités ( Gouvernement)

Le gouvernement congolais a livré le bilan des atrocités des conflits entre les deux communautés Teke et Yaka dans le territoire de Kwamouth dans la province de Maï-Ndombe, depuis leur début jusqu’à ce jour.

Au cours du premier briefing hebdomadaire du lundi 10 octobre 2022 sur les conclusions du Conseil des ministres, Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement, a laissé entendre que depuis le début de ces conflits, plus de 180 personnes ont trouvé la mort.

« Il y a eu malheureusement, d’après le bilan qui nous a été partagé par la gouverneure de la province de Mai-Ndombe, plus de 180 morts à la suite du conflit entre Teke et Yaka », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Patrick Muyaya a fait savoir qu’actuellement la situation est sous contrôle des services de sécurité et de défense, qui mènent des opérations de ratissage dans le térritoire de Kwamouth.

Pour rappel, c’est depuis juin dernier que les communautés Teké et Yaka s’entretuent dans le térritoire de Kwamouth, suite aux conflits champêtres. On note également plusieurs déplacés.

Allégra Bossay

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :