Crise alimentaire: l’Union Européenne octroie à la RDC 25 millions d’euros pour renforcer ses capacités agricoles

Dans un document publié ce mercredi 12 octobre, l’union européenne a porté à la connaissance de tous qu’elle compte allouer une enveloppe de 25 millions d’euros à la RDC, pour lui permettre de lutter contre la crise alimentaire.

« L’Union européenne octroie 25 millions EUR à la République démocratique du Congo pour lui permettre de faire face à la crise alimentaire », lit-on sur ce document.

En effet, cette somme va permettre à Kinshasa de renforcer ses capacités de production agricole et la résilience des systèmes alimentaires en vue d’une meilleure sécurité alimentaire.

L’octroi de cette enveloppe s’inscrit dans le cadre d’un soutien plus large et immédiat de l’UE aux systèmes alimentaires dans les pays partenaires d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique afin d’aider les populations vulnérables à rattraper les conséquences de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine.

Le montant décaissé va permettre en outre de renforcer les capacités de production alimentaire autour des paysages de Virunga, de Yangambi, de l’Upemba et des zones périphériques de Kinshasa afin d’alimenter à la fois les zones rurales de ces paysages et les agglomérations de Goma, Kisangani, Lubumbashi et Kinshasa.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sera également mise à contribution pour des actions liées aux besoins en semences de bonne qualité et en services de conseil agricole.

Plusieurs filières agricoles pourraient ainsi être développées, à savoir, manioc , patate douce, pomme de terre , maïs, riz, arachide, haricot et banane plantain.

Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :