RDC : Germain Kambinga appelle le nouveau commandant des FARDC à prioriser la mise à mal du projet de Balkanisation du pays

C’est depuis ce jeudi 13 octobre 2022 que le nouveau chef d’État major général des FARDC, le lieutenant général Christian Tshiwewe a pris officiellement le commandement, lors d’une cérémonie de passation de commandement présidée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Lors de cette cérémonie, le ministre de la défense et anciens combattants Gilbert Kabanda, a indiqué que ces changements au sein de l’armée interviennent en même temps que l’entrée en vigueur de la loi de programmation militaire qui permettra la montée en puissance des FARDC.

A cette occasion, Germain Kambinga acteur politique congolais et président du regroupement politique « Le Centre », pense que ce changement est une lueur car le nouveau patron des FARDC doit faire un effort pour mettre fin à l’insécurité grandissante à l’Est du pays, notamment par la récupération de Bunagana, occupé depuis juin dernier par les rebelles M23.

A cette occasion, il a invité le nouveau chef d’État major général des FARDC à avoir comme priorité la mise à mal du projet de Balkanisation de la RDC par les pays voisins, à l’instar du Rwanda.

« Sur cet homme repose dorénavant l’avenir de la RDC en tant que nation .Il doit le savoir ,le projet de balkanisation existe et son mandat à la tête de nos forces armées doit avoir comme priorité la mise à mal de ce projet et le repositionnement de la RDC comme Etat pivot. », a-t-il déclaré.

Le général d’armée Célestin Mbala, l’ancien chef d’État major général des FARDC a au cours de passation de commandement, invité également son successeur à travailler pour la restauration de la paix, car le moment où il prend les commandes de l’armée, le pays est sous menace des rebelles appuyés par le Rwanda.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :