Processus de paix de Nairobi : Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi de haute trahison


Le président de l’ECIDE, l’opposant congolais Martin Fayulu a au cours d’un point de presse tenue ce mercredi, dénoncé une fois de plus, l’agression rwandaise via les rebelles du M23 dont la RDC est victime.

D’après lui, les agresseurs ont décidé de mettre autour d’une même table le M23 et le gouvernement de fait de la RDC pour appliquer, une fois de plus, la recette de l’infiltration des institutions congolaises, au moyen de l’intégration et du brassage.

Martin Fayulu s’oppose à cet effet au processus de Nairobi, qui d’après lui est un processus de validation de nouvelles frontières des territoires conquis en RDC par le Rwanda.

 » _Dans cette combine de Nairobi, il est prévu que M.Tshisekedi ramène un accord de cessez-le-feu qui, malheureusement, aura consacré l’occupation. C’est ce que j’appelle le fait accompli d’occupation. Et, c’est cela le vrai but de cette guerre. En effet, Monsieur Tshisekedi a signé de nombreux accords avec les pays qui nous agressent et aucun de ses accords n’a été révoqué. De ce qui précède, j’accuse Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de haute trahison._ « , a déclaré l’opposant congolais.

Ce leader de l’opposition laisse entendre que peuple congolais s’opposera avec la dernière énergie à toute forme de dialogue avec les ennemis de la RDC car dit-il, la paix se gagne par le combat et non par une trêve.

 » _Nous voulons une paix durable et définitive. Toute paix qui viendrait en dehors de l’implication de notre peuple et de nos forces armées , ne pourrait être qu’une paix de façade , comme ce fut le cas avec le CNDP et le M23. »,_ a-t-il renchéri.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :