Santé : Dans sa lutte contre la circulation des faux médicaments l’ACOREP se heurte à plusieurs lobbies des faussaires enracinés en RDC


L’Autorité congolaise pour la réglementation pharmaceutique (ACOREP) rencontre plusieurs difficultés dans la réalisation de ses objectifs, apprend vraiesinfos.net des sources internes ce jeudi 17 novembre.

D’après ces sources plusieurs lobbies des faussaires des médicaments, composés essentiellement des personnalités du ministère de la santé et d’autres dignitaires ont fait bloc pour combattre farouchement le programme du nouveau Directeur Général, récemment nommé par Ordonnance présidentielle, Christian Ntumba.

Cependant, Christian Ntumba envisage, dans sa vision un changement dans le secteur pharmaceutique de la RDC et compte mettre fin à la circulation des faux médicaments.

D’ailleurs c’est ce qui a été convenu lors de la récente rencontre entre le directeur général de l’ACOREP et les agents ainsi que les dirigeants de l’ordre des pharmaciens.

Pour rappel, l’ACOREP a été créée le 5 mars 2020. Elle a pour missions d’autoriser la mise sur le marché des médicaments et de surveiller le marché pharmaceutique, avec comme objectif, la protection de la RDC contre la circulation des médicaments de qualité inférieure et contrefaits.


Martin Mpanya

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :