Agression Rwandaise: La communauté internationale appelle le M23 à cesser les hostilités et à mettre fin à tout acte qui viole le droit international

Les États-Unis ainsi que les envoyés spéciaux des Grands Lacs de la Belgique, de la France et du Royaume-Uni condamnent dans les termes les plus forts l’avancée continue du groupe armé illégal du Mouvement du 23 mars (M23), sanctionné par l’ONU en RDC.

Dans leur déclaration, ils vont en guerre contre les actes des violences perpétrés par ces rebelles sans aucun respect de droit humanitaire international. Ainsi, ils ont demandé la cessation immédiate des hostilités et de toute autre forme d’actions menées par le M23.

« Nous appelons le M23 à se retirer immédiatement, à mettre fin à tout acte violant le droit international et à cesser les hostilités. », ont-ils appelé.

D’après eux, la reprise de la violence depuis le 20 octobre, y compris dans et autour des villes de Rutshuru, Kiwanja, Rumangabo et Kibumba, sape les efforts de paix et a aggravé l’insécurité et d’importantes souffrances humaines.

Il faut signaler que depuis les débuts des affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23, les voix n’ont cessé de se lever pour exiger le cessez-le-feu afin que la paix revienne dans cette partie.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :