Force régionale en RDC: « Il faut qu’on reste dans ce qui avait été convenu, ce qui a été convenu, c’était une mission offensive »(Patrick Muyaya)


Le gouvernement congolais annonce que la force militaire régionale de l’EAC qui se déploie petit à petit en République démocratique du Congo avait une mission offensive contre les rebelles du M23 dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Lors du briefing hebdomadaire sur la situation sécuritaire à l’Est du pays tenu mardi 22 novembre à Kinshasa, Patrick Muyaya porte-parole du gouvernement congolais a éclairé l’opinion sur la mission principale des troupes de l’EAC sur le sol congolais, contrairement à ce qui avait été dit par un officier de l’armée kenyanne.

« Pour ce qui concerne la mission de la force régionale, je crois ici qu’on reste à ce qui avait été convenu, c’était une mission offensive, c’est ce qu’a redit le président Ruto ici. », a laissé entendre le ministre de médias et communication.


D’après lui, la mission offensive était une mission qui venait en alternative, parce que dans l’hypothèse où le Rwanda n’avait pas soutenu le M23 pour faire la guerre, on a serait pas là.

« On en serait même aujourd’hui à précipiter que la force régionale se déploie rapidement, c’est justement parce qu’il y a un groupe qui, clairement porté par un pays, qui gagne malheureusement dans la barbarie, qui fait qu’aujourd’hui les choses sont précipitées. », a ajouté Patrick Muyaya.

A cette occasion, il a indiqué que la place maintenant est aux militaires de faire leur travail suivant le plan d’opérations qui existent.

Il faut signaler que le déploiement de la force militaire régionale de l’EAC dans la partie Est de la RDC a été décidé au sommet de Nairobi par les Chefs d’États et des gouvernements membres pour mettre fin à l’insécurité en RDC et dans la sous région.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :