Force régionale en RDC : Heurté par les propos de Ndayishimiye sur l’armée congolaise, le Député Lubaya demande à Kinshasa de donner la durée de la mission

Le député national élu de la ville de Kananga au Kasaï Central vent debout contre les propos tenus par le président en exercice de la communauté d’Afrique de l’Est (EAC), Évariste Ndayishimiye sur l’armée rwandaise lors de l’ouverture du sommet de Nairobi.

Dans un communiqué de presse y relatif parvenu à Vraies-infos.net ce mercredi 30 novembre 2022, cet élu, la déclaration médiatisée et du reste solennelle de Ndayishimiye, remet subtilement en cause la souveraineté de la RDC en tant qu’État indépendant, la légitimité de ses institutions ainsi que l’autorité et la capacité de ses dirigeants à remplir correctement les missions régaliennes qui leur incombent en matière de défense, sécurité et ordre public.

Il estime que les propos du président de l’EAC, mettent en cause les frontières de la RDC et légitime maladroitement les velléités d’occupation d’une partie du territoire, et touche au final à la dignité congolaise en tant que peuple libre de même qu’elle nuit à l’image de nos forces armées.

Ces propos, fait remarquer Lubaya, donnent le sentiment que les autorités congolaises seraient déterminées à sous-traiter, en violation de l’article 214 de la Constitution, la défense de l’intégrité du territoire par des armées étrangères notamment les troupes de l’EAC déjà déployées sur notre sol en lisière de la zone de conflits.

Ainsi, l’élu de la ville de Kananga, invité le Gouvernement congolais a fournir clairement les explications sur les motivations à la base de l’adhésion de la RDC à l’EAC dont les visées politiques et stratégiques suscitent des interrogations ainsi que sur le mandat, la durée et le financement de la mission militaire de l’EAC sur le territoire national.

Il faut signaler que lors de l’ouverture du sommet de Nairobi, le président de l’EAC, Évariste Ndayishimiye a fait savoir que les troupes de la force régionale resteront au pays jusqu’au moment où la RDC aura une forte armée.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :