La marche des mouvements citoyens contre l’EAC à Goma: forte tension entre les manifestants et la police



La force militaire de l’EAC a été mise en épreuve ce mercredi 18 janvier 2023 par les mouvements citoyens et groupes de pression de la ville de Goma au Nord-Kivu, à travers une marche de protestation contre leur avènement.

Toutes les grandes artères de la ville ont été prises d’assaut par les manifestants dans différents coins, cela, malgré l’interdiction de l’autorité urbaine de cette manifestation.

Au Rond point Mutinga, par exemple, la police a violemment étouffé les manifestants par l’usage des gaz lacrymogènes.

Des jeunes des mouvements citoyens s’opposent à la présence, sur le sol congolais, des éléments militaires de la force régionale de l’East African community (EAC) déployés dans la province du Nord-Kivu pour traquer les rebelles du M23 et d’autres forces armées négatives.

Cette tension a causé une paralysie des activités depuis la matinée de ce mercredi, où les écoles et les établissements commerciaux sont restés fermés.

Jusqu’à présent on signale certains blessés et quelques interpellations.

D’après certains d’entre eux, le gouverneur militaire du Nord Kivu a refusé de recevoir leur mémo.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :