Sport: Défaite des Léopards, les leçons à tirer et les pistes de solution (Tribune)


L’édition CHAN 2023 est une couleuvre que les congolais ont du mal à avaler. Être éliminé dès la première phase de la plus mauvaise manière est une expérience que personne ne voudrait rééditer. La RDC est une grande nation de football et on ne peut-être débarqué par la petite porte, comme ça vient d’être le cas à Alger.

En ligne de mire, le ministère des finances et l’igf doivent être pointés du doigt. Ils ont intérêt à changer leur approche sur la prise en charge financière du sport. Partout au monde, les résultats dans le football sont avant tout une affaire d’argent. Il y a des dépenses ouvertes et connues, comme aussi il y a des invisibles, surtout des invisibles que l’on ne peut répertorier ici. Mais les dirigeants sportifs et les initiés dans le monde du football comprennent l’idée soutenue ici.

Qu’est-ce ce qui peut justifier des missions d’audit à répétition de l’igf au ministère des sports ? Le monde sportif perd avec une telle pratique. Le pays aussi. En ce qui concerne le ministère des finances, pourquoi cette réticence à débloquer les fonds pour l’équipe nationale et pour les autres disciplines sportives ? Sans argent remis à temps, sans droits payés au bon moment, il n’y a pas de bons résultats dans le football. Il faut le savoir

Des tels comportements ne favorisent pas une bonne administration du ministère de sport qui doit fonctionner dans la quiétude. Il n’est donc pas étonnant de vivre l’humiliation que les Léopards viennent de subir à Alger.

Pour ce qui est de l’organisation technique, il y a aussi beaucoup de choses à relever. Comment peut-on expliquer que le meilleur buteur du championnat au niveau de la ligue 1 de la Linafoot soit ignoré au profit d’un autre joueur qui manque de temps de jeu dans son équipe de provenance ?

Certes, la ligue 1 de la Linafoot est le niveau de championnat le plus élevé du pays. Mais comment apprécier un championnat qui n’arrive pas jusqu’au bout depuis plus de 2 saisons sportives ?

Encore une fois, le ministère des finances est mis sur le banc des accusés. On ne saura justifier la panne des billets d’avion pour les équipes qui évoluent à la ligue 1 de la Linafoot dans un pays où les scandales se chiffrent chaque fois à des millions des dollars. C’est scandaleux et il n’y a pas d’autres manières de le dire.

Côté encadrement, le mal est très profond. L’heure devrait-être aux réformes dans le secteur
des sports. Il est vraiment urgent que le Ministre des Sports présente à la représentation nationale un projet pour une nouvelle prise en charge dans ce secteur. Tout doit-être repensé. Ou presque.

Dès lors que les Léopards seniors sont en pleine compétition pour les éliminatoires de la CAN et qu’il enregistre 0 point en deux matches, le président de la république doit intégrer cette réalité pour ne pas présenter un bilan 0 dans le domaine de football à la campagne électorale. C’est un impérieux de sa part de motiver les troupes à la hauteur des enjeux. Que les Léopards seniors essuient les larmes des congolais.

Que Dieu bénisse la RDC

Isaac MAMONA,
Journaliste sportif

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :