Agression Rwandaise : La Cenco accuse la communauté internationale d’une duplicité soufflant le chaud et le froid


La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) vent debout l’attitude de la communauté internationale face à l’agression rwandaise dont la République démocratique du Congo est victime à travers le groupe armé M23.

Dans une déclaration datée du 09 novembre 2022 sur la situation sécuritaire à l’Est du Congo, les prélats catholiques se sont montrés inquiets du pillage des ressources naturelles de la RDC, à cause de la guerre.

Ils pointent ainsi la complaisance de la Communauté Internationale envers les Multinationales et les Pays prédateurs des ressources naturelles, qui engage la grave responsabilité de cette même communauté qui, dans sa duplicité, souffle le chaud et le froid.

La CENCO indique qu’il ne faut pas oublier qu’au-delà des richesses naturelles, il y a le Peuple congolais qui a besoin de vivre en paix, tout en s’interrogeant de quel maintien de la paix parle-t-on quand le nombre des morts ne cesse de se multiplier ?

Par ailleurs, les prélats catholiques ont également appelé à l’unité nationale, la cohésion et la mobilisation des congolais afin de barrer la route à tous les ennemis de la RDC.

Ivan Honoré Mudiangombé

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :